retarder


retarder

retarder [ r(ə)tarde ] v. <conjug. : 1>
• 1175 « tarder à, hésiter »; lat. retardare, de tardus « tard »
I V. tr.
1(XIVe) Faire arriver plus tard qu'il ne faut, après le moment fixé ou attendu. Deux mots seulement, je ne veux pas vous retarder, vous mettre en retard. Pronom. Se retarder : se mettre en retard, s'attarder. — (Sujet chose) Cet incident m'a retardée. « Le vaisseau de la Révolution, malgré les tempêtes et malgré les calmes, retardé, jamais arrêté, cingla vers l'avenir » (Michelet).
2Retarder qqn dans : faire agir plus tard qu'il ne faut. Ne le retardez pas dans son travail. Ces bavardages le retardent dans ses préparatifs.
3Retarder une montre, la mettre à une heure moins avancée que celle qu'elle indique.
4Faire se produire plus tard, en remettant volontairement. Retarder le départ de qqn. ajourner, 2. différer, remettre, 1. repousser. « maintenant que je tiens en poche la réalisation de cette félicité, je retarde le moment d'en jouir » (Mac Orlan).
(Choses) Empêcher. « De longues pluies venaient de retarder les semailles d'automne » (Zola).
II V. intr.
1(1690) Aller trop lentement, marquer une heure moins avancée que l'heure réelle. Ma montre retarde de cinq minutes. Par ext. Je retarde de cinq minutes. « Le public est, relativement au génie, une horloge qui retarde » (Baudelaire).
2(1828) Retarder sur son siècle, sur son temps : avoir les idées, les goûts d'une époque révolue. « elle retarde d'au moins dix ans sur la mode » (Mirbeau). Absolt, Fam. Apprendre, découvrir qqch. longtemps après les autres (cf. Avoir un métro de retard). Sa femme ? Vous retardez, il a divorcé l'an dernier.
3Se produire à une heure plus tardive que la fois précédente. La marée retarde un peu chaque jour.
⊗ CONTR. Avancer; accélérer, activer. Anticiper, hâter.

retarder verbe transitif (latin retardare) Être pour quelqu'un une cause de retard, le faire arriver plus tard qu'au moment prévu : Les embouteillages nous ont retardés d'une heure. Sa maladie l'a retardé dans ses études. Faire qu'une action, un événement aient lieu après le moment fixé : Retarder ses vacances de quinze jours. Régler une montre, une horloge sur une heure qui précède l'heure réelle : Retarder sa montre d'une heure. Diminuer la fréquence de l'organe régulateur d'un appareil horaire (balancier, pendule, quartz, etc.) pour le faire aller moins vite. ● retarder (synonymes) verbe transitif (latin retardare) Être pour quelqu'un une cause de retard, le faire arriver...
Synonymes :
- gêner
Contraires :
- accélérer
- hâter
- précipiter
Faire qu'une action, un événement aient lieu après le moment...
Synonymes :
- différer
Contraires :
Régler une montre, une horloge sur une heure qui précède...
Contraires :
retarder verbe intransitif Indiquer un temps antérieur au temps vrai : J'ai 4 heures, mais je crois que je retarde. En parlant d'un phénomène, arriver, se produire avec un retard par rapport à la fois précédente : Le lever du soleil retarde chaque jour de quelques minutes. Avoir des idées, des goûts d'un autre âge. Familier. Découvrir quelque chose après tout le monde. ● retarder (difficultés) verbe intransitif Registre Retarder, avec pour sujet un nom de personne, appartient au registre familier dans tous ses emplois : vous retardez (= votre montre retarde, ou vous ignorez une nouvelle que tout le monde connaît, ou vous avez des idées surannées, dépassées). ● retarder (synonymes) verbe intransitif Indiquer un temps antérieur au temps vrai
Contraires :

retarder
v.
rI./r v. tr.
d1./d Mettre en retard.
|| v. Pron. Ne l'attends pas, tu vas te retarder.
|| Retarder une montre, lui faire indiquer une heure moins avancée que celle qu'elle indique.
d2./d Différer. Retarder son départ.
rII./r v. intr.
d1./d Aller trop lentement, indiquer une heure déjà passée, en parlant d'une montre, d'une pendule, etc. Ce réveil retarde.
d2./d Retarder sur son temps, son époque, etc.: manifester des idées, des attitudes rétrogrades.

⇒RETARDER, verbe
A. — Empl. trans. [Le suj. désigne une pers. ou une chose]
1. Mettre en retard, faire arriver plus tard que prévu. Synon. attarder. Pendant trois jours, la mer furieuse retarda l'arrivée du bateau à vapeur (NERVAL, Filles feu, Octavie, 1854, p. 640). Tous se demandaient ce qui retardait Hamilcar (FLAUB., Salammbô, t. 1, 1863, p. 162):
— Il a décollé de Commodoro à dix-neuf heures trente. — Et depuis? — Depuis?... Très retardé... très retardé par le mauvais temps...
SAINT-EXUP., Vol nuit, 1931, p. 119.
Empl. pronom. réfl. Se mettre en retard. [Le prince d'Athis] vient à la douche depuis quelque temps, toujours le matin (...) Aujourd'hui il s'est retardé, rapport à un enterrement, qu'il a dit à Joseph (A. DAUDET, Immortel, 1888, p. 171).
2. Ralentir dans son mouvement, dans sa progression. Synon. freiner. Retarder un développement, un effort, une marche, un processus. Une roue tourne plus librement, parce qu'on a diminué les frottements qui retardaient son mouvement (DESTUTT DE TR., Comment. sur Espr. des lois, 1807, p. 142). Elle le suivait lentement, retardée par les glissades pénibles de ses sabots dans les ornières (ZOLA, Germinal, 1885, p. 1488).
TECHN. MILIT. Faire des manœuvres, des combats de retardement pour ralentir la progression de l'ennemi. Retarder un ennemi, une troupe. On cherche simplement à retarder l'adversaire en l'obligeant à manœuvrer (FOCH, Princ. guerre, 1911, p. 117).
En partic., dans le domaine écon., pol., culturel. Cette méprise a retardé les progrès de la géographie (Voy. La Pérouse, t. 2, 1797, p. 1).
3. [Le compl. d'obj. dir. désigne une horloge, une montre] Lui faire indiquer une heure moins avancée que celle qu'elle indique. Or, ce jour-là, bien qu'il ne l'eût jamais ni avancée ni retardée, sa montre se trouva d'accord avec les chronomètres du bord (VERNE, Tour monde, 1873, p. 139).
4. [Le compl. d'obj. dir. désigne une chose] Faire agir, intervenir plus tard que prévu, remettre à plus tard. Synon. ajourner, différer, repousser; anton. avancer.
[Le compl. d'obj. dir. désigne l'indication d'un moment] Retarder une date, un instant, un moment. C'est Fanny qui retarde toujours la date (PAGNOL, Marius, 1931, IV, 5, p. 228). Par pudeur, il avait retardé le moment où l'étrangère franchirait le seuil de la maison pauvre (PEYRÉ, Matterhorn, 1939, p. 83).
[Le compl. d'obj. dir. désigne un événement ponctuel] Retarder une échéance, un départ, un voyage. Si nous eussions retardé d'une heure ce travail (Voy. La Pérouse, t. 2, 1797, p. 373). Ils ne vont pas retarder ma démobilisation (VERCEL, Cap. Conan, 1934, p. 75).
Empl. pronom. à sens passif. Se différer, se repousser. Alors vous partez? (...) — C'est une chose qui ne peut pas se retarder? — Oh! non (A. FRANCE, Lys rouge, 1894, p. 63).
Vieilli ou littér. Retarder de + inf. Différer de. Maman et papa sont d'avis que tu retardes de faire venir les fournisseurs jusqu'à ce qu'ils t'en aient parlé (STAËL, Lettres jeun., 1788, p. 241).
B. — Empl. intrans.
1. [Le suj. désigne une horloge, une montre] Avancer trop lentement par rapport au temps réel; indiquer l'heure avec du retard. C'est en vain que je disais: « Il me semble que l'autre jour la pendule retardait plutôt » (PROUST, J. filles en fleurs, 1918, p. 583).
Retarder de + compl. de temps. Nous observâmes que notre horloge n o 19, retardait chaque jour de 10 secondes, ce qui différait de 2 secondes du retardement journalier attribué, à Cavite, six mois auparavant, à cette même horloge (Voy. La Pérouse, t. 3, 1797, p. 165). V. heure ex. 6. [P. méton.; le suj. désignant une pers.] Avoir une montre qui est en retard. — (...) Quelle heure avez-vous? — Onze heures vingt-deux, répondit Passepartout, en tirant des profondeurs de son gousset une énorme montre d'argent. — Vous retardez, dit Mr Fogg (VERNE, Tour monde, 1873, p. 5).
2. P. anal. [Le suj. désigne une pers.]
a) Être en retard, arriver avec du retard. Et l'employé de banque, lequel, tirant sa propre montre, interpella sa nièce: — « Et vous retardez de sept minutes (...) » (BOURGET, Actes suivent, 1926, p. 56).
b) Au fig., fam. Ignorer des faits récents mais connus de tous. Mais j'y ai été moi en prison... C'est pas pire qu'où je suis à présent!... Tu retardes... (CÉLINE, Voyage, 1932, p. 482). Avoir des idées, des principes désuets, dépassés. Il retardait de vingt ans sur son siècle (SAINTE-BEUVE, Port-Royal, t. 4, 1859, p. 399). Votre petite-fille n'a jamais vu priser... Oh!... Je sais bien que je retarde, mais c'est non seulement une habitude, mais un besoin (GYP, Souv. pte fille, 1927, p. 215).
REM. Retardatif, -ive, adj., rare. Qui cause du retard. Synon. retardateur. Il y avait chez les Anglais, comme chez nous, l'action retardative des politiciens (JOFFRE, Mém., t. 2, 1931, p. 252).
Prononc. et Orth.:[], (il) retarde []. BARBEAU-RODHE 1930: je retarde [], [-]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. A. Verbe trans. 1. ca 1170 « remettre à plus tard, différer » (CHRÉTIEN DE TROYES, Erec, éd. M. Roques, 5457); 2. 1275 « ralentir » (JEAN DE MEUN, Rose, éd. F. Lecoy, 16877); 3. 1314 « ralentir un processus » (HENRI DE MONDEVILLE, Chirurgie, éd. Ch. Bos, 584); 1690 retarder une horloge (FUR.); 4. 1538 « mettre quelqu'un en retard » (EST., s.v. mora). B. Verbe intrans. 1. 1540 « tarder » (Amadis, II, 19 ds HUG.); 2. 1690 « prendre du retard » (FUR.); 3. 1694 « aller trop lentement » (en parlant d'une horloge) (Ac.); 4. a) 1811, 30 oct. (JOUY, Hermite, t. 1, p. 143: nous ne sommes pas si retardés en civilisation que vous vous plaisez à l'insinuer); b) 1828 retarder sur (SAINTE-BEUVE, Tabl. poés. fr., p. 46); c) 1834 retarder de plusieurs siècles (ID., Volupté, t. 2, p. 112). Du lat. retardare « retarder, arrêter », fig. « empêcher », comp. du préf. re- et de tardare (v. tarder). Fréq. abs. littér.:1 062. Fréq. rel. littér.: XIXe s.: a) 1 962, b) 1 293; XXe s.: a) 1 116, b) 1 476.
DÉR. Retardation, subst. fém., phys. Ralentissement du mouvement d'un corps. Newton est le premier qui ait donné les lois de la retardation du mouvement des corps dans les fluides (Ac. 1935). []. Att. ds Ac. dep. 1835. 1res attest. a) ca 1350 « obstacle » (G. LE MUISIT, Poésies, I, 288 ds T.-L.), b) 1396, 26 juin « fait de retarder quelque chose » (Cart. de Flines, DCCXXXVI, Hautcoeur ds GDF.), c) 1748 terme de phys. (DIDEROT, Lettre sur la résistance de l'air, éd. Assézat, IX, 181 ds Fonds BARBIER); dér. sav. de retarder, suff. -ion.

retarder [ʀ(ə)taʀde] v.
ÉTYM. V. 1175, « tarder à, hésiter », var. retargier jusqu'au XVIe; lat. retardare, rac. tardus « tard ».
———
I V. tr.
1 (1538). Faire arriver plus tard qu'il ne faut, après le moment fixé ou attendu. || Deux mots seulement, je ne veux pas vous retarder. Attarder.Pron. || Se retarder : prendre du retard, se mettre en retard, s'attarder. || Je ne veux pas que vous vous retardiez (→ Mondain, cit. 6).Détruisant (cit. 7) tout sur leur route pour retarder les ennemis, pour entraver leur avance. Arrêter.(Sujet n. de chose). || Cet incident m'a retardée. || Ce qui retarde. Impedimenta, rémora (vx). || Les vents d'ouest retardèrent notre marche, la rendirent moins rapide. Ralentir (→ Hauteur, cit. 17).
1 Ne me retarde point, de grâce :
Je dois faire aujourd'hui vingt postes sans manquer.
La Fontaine, Fables, II, 15.
2 (…) le vaisseau de la Révolution, malgré les tempêtes et malgré les calmes, retardé, jamais arrêté, cingla vers l'avenir.
Michelet, Hist. de la Révolution franç., I, III.
2 (1314). a Faire agir plus tard qu'il ne faut. || Ne le retardez pas dans son travail (cf. Faire perdre du temps).(Avec une chose pour sujet ou complément d'agent). || Ces bavardages le retardent dans ses préparatifs. || Il a été retardé dans ses recherches par de nouvelles difficultés.
b Maintenir dans un état peu avancé. || Retarder qqn dans son développement. || Pays retardé dans son évolution par des structures anciennes.
c (1690). Spécialt. || Retarder une montre : la mettre à une heure moins avancée que celle qu'elle indique.Retarder l'heure.
3 (V. 1283). Faire se produire plus tard en remettant volontairement. Retard (3.). || Retarder le départ (cit. 2) de qqn. Ajourner, arriérer (vx), décaler, différer, reculer, remettre, repousser; et aussi atermoyer. || Retarder le partage d'un bien indivis (cit. 2). || Retarder une démarche de quelques jours. || Retarder l'heure, le moment de… (→ Racine, cit. 12). Éloigner. || Retarder une chose pénible en gagnant du temps par des manœuvres dilatoires.
3 Car, de combien peut-on retarder le voyage ?
Tu murmures, vieillard; vois ces jeunes mourir.
La Fontaine, Fables, VIII, 1.
4 (…) et, maintenant que je tiens en poche la réalisation de cette félicité, je retarde le moment d'en jouir.
P. Mac Orlan, Quai des brumes, V.
Vx (Trans. ind.). || Retarder de… suivi de l'inf. : remettre de… || « Le Roi… retardait de venir à Chantilly » (Mme de Sévigné 161, 26 avr. 1671).
4 Faire se produire plus tard, en empêchant l'action immédiate. || Retarder le bienheureux (cit. 7) effet d'une action, la réussite d'une révolution (→ Gouvernement, cit. 29). || Phénomène impossible à retarder ni à hâter (→ Enlisement, cit. 1).(Avec une chose pour sujet ou complément d'agent). || Un contretemps (cit. 3) retarde de quelques minutes l'instant de son arrivée. || Les pluies avaient retardé les semailles (→ 2. Fumer, cit. 1).
———
II V. intr.
1 (1690). En parlant d'une horloge, d'une pendule… Aller trop lentement, marquer une heure moins avancée que l'heure réelle. || La vieille patraque (cit. 1) retardait. || La pendule retarde de deux secondes par jour. || Ma montre retarde de cinq minutes; par ext., je retarde de cinq minutes. || Avancer une montre qui retarde. Par métaphore :
5 Le public est, relativement au génie, une horloge qui retarde.
Baudelaire, Curiosités esthétiques, XV, III.
2 (1860). || Retarder de (et complément indiquant une durée) sur (qqch.). : avoir des idées qui datent de tant de temps par rapport à. || Retarder (de…) sur son siècle, sur son temps : ne pas avoir les idées, le goût de son temps. || Il retarde de cinquante ans.
5.1 Elle est plutôt fagotée, comme on dit. Bien qu'elle affiche une certaine prétention dans ses toilettes, elle retarde d'au moins dix ans sur la mode (…).
O. Mirbeau, le Journal d'une femme de chambre, p. 25.
Absolt, fam. || Retarder : apprendre, découvrir qqch. longtemps après les autres. || Sa femme ? Vous retardez, il a divorcé l'an dernier. || Je ne croyais pas que c'était déjà fait, je retarde.
tableau Verbes exprimant une idée de mouvement.
——————
retardé, ée p. p. adj.
1 Phys. Ralenti. || Mouvement uniformément retardé (ou décéléré; opposé à accéléré).
6 Lorsque la vitesse décroît toujours de la même quantité en temps égaux, le mouvement est dit uniformément retardé.
Lazare Carnot, Principes fondamentaux de l'équilibre…, p. 15.
Cour. Différé. || Départ retardé. || Nouvelles retardées en transmission (journalisme).Mus. || Note retardée. Retard (3.).
2 Qui est en retard dans ses études, dans son développement (intellectuel, psychomoteur ou affectif). || Donner des leçons particulières à un élève retardé. || Retardés et retardataires. || Retardé scolaire. || Enfants retardés.N. (Impropre). Enfant affecté d'un retard intellectuel global. || « Le petit retardé est souvent vif, remuant, et sa famille le juge éveillé (…) » (Sutter, in Porot, 1975.)
CONTR. Avancer; accélérer, activer, dépêcher (se). — Anticiper, hâter. — (Du p. p.) Hâtif.
DÉR. Retard, retardant, retardataire, retardateur, retardation, retardement.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Retarder — can mean:* Acrylic retarder, a chemical agent added to fine art acrylic paint to slow its short drying time * Retarder (chemistry), a chemical agent that slows down a chemical reaction * Retarder (mechanical engineering), a device for slowing… …   Wikipedia

  • retarder — Retarder, ou Retarger, Tardare, Retardare, Demorari, Remorari, Moram afferre et tarditatem, Moram creare, Moram facere et tarditatem alicui rei, Esse alicui in mora, Inferre moram et impedimentum, Moliri moram, Offerre moram, Obiicere moram,… …   Thresor de la langue françoyse

  • retarder — Retarder. v. a. Differer. Je retarde mon depart autant que je puis. retarder le jugement d un procés. retarder un payement qu on doit faire. Il signifie aussi, Empescher d aller, de partir, d avancer. Cela retarda le secours qui estoit en chemin …   Dictionnaire de l'Académie française

  • retarder — RETÁRDER, retardere, s.n. (Auto) Dispozitiv auxiliar de frânare, care asigură încetinirea mişcării unui vehicul fără a se face uz de frânele propriu zise ale acestuia. – Din engl. retarder. Trimis de ivascu, 30.03.2006. Sursa: Neoficial …   Dicționar Român

  • Retarder — Re*tard er, n. 1. One who, or that which, retards. [1913 Webster] 2. (Steam Boiler) Any of various devices, as a helix of flat metal strip, introduced into a boiler tube to increase the heating effect of the fire. [Webster 1913 Suppl.] 3. (Photog …   The Collaborative International Dictionary of English

  • retarder — [ri tär′dər] n. something that retards, as a substance used to delay a chemical reaction …   English World dictionary

  • Retarder — Ein Retarder (vom englischen retard für „verzögern“ oder „aufhalten“) ist eine verschleißfreie hydrodynamische (mit Flüssigkeit arbeitende) oder elektrodynamische Dauerbremse, die vorwiegend in Nutzfahrzeugen wie LKWs oder Omnibussen eingesetzt… …   Deutsch Wikipedia

  • retarder — (re tar dé) v. a. 1°   Remettre à un autre temps. Retarder le jugement d un procès. •   Il mande à ses agents dans la conférence, qu il n est pas juste que la paix de la chrétienté soit retardée davantage à sa considération, BOSSUET Louis de… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • retarder — vt. , mettre en retard, faire arriver plus tard, (qq.) ; reporter // remettre retarder à plus tard, décaler (dans le temps), ajourner, différer, reculer ; faire indiquer une heure moins avancée (à une montre), reculer : (a)rtardâ (Albanais.001) ; …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • RETARDER — v. tr. Différer. Je retarde mon départ autant que je le puis. Retarder le jugement d’un procès. Retarder un paiement. Il signifie aussi Empêcher d’aller, de partir, d’avancer, être cause qu’une chose vienne à être différée. On a retardé le… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.